SORTIE DU 24 SEPTEMBRE 2017

Sortie nature, 24 septembre 2017 « De Fonssauce au marais de la Frémondière »

44 personnes étaient présentes au rendez-vous à l’étang de  Fonssauce, dans le parc Actilonne.  L’objectif étant de suivre la trame verte et bleue, le long du ruisseau des Hespérides, de la voie ferrée au marais. Ces trames vertes et bleues ont remplacé dans les documents d’urbanisme les corridors écologiques après le Grenelle de l’Environnement. Elles permettent de protéger les berges des ruisseaux et d’assurer une continuité écologique le long des cours d’eau.

Autour de l’étang des arbustes ont été plantés : Argousier Hippophae rhamnoides, Symphorine Symporicarpos albus et Ciste rose.

En cheminant le long du ruisseau nous trouvons Rumex crépu Rumex crispus, Bardane Arctium lappa, Carotte Daucus carota, Pulicaire dysentérique Pulicaria dysenterica, , Liseron Convolvulus arvensis , Chénopode blanc Chenopodium album, Menthe des champs Mentha arvensis, …

Le ruisseau est bordé de très beaux arbres : saules, ormes, peupliers, aulnes, frênes, chênes. Nous le suivons jusqu’à la voie ferrée, un petit tunnel passe dessous, nous l’empruntons pour ressortir de l’autre côté dans la zone industrielle des Fruchardières où la trame verte et bleue se poursuit tant bien que mal en remontant vers la source du ruisseau…

En revenant nous allons à la fontaine de Fonssauce , très belle zone humide avec le Chanvre d’eau Bidens tripartita, la Salicaire Lythrum Salicaria, l’ Ache nodiflore Apium nodosum, Menthe aquatique Mentha aquatica, l’épilobe hirsute, les lentilles d’eau Lemna minor, Myriophylle Myriophyllum verticillatum,…

Dans les prairies la linaire commune Linaria vulgaris est en fleur, avec le chardon Cirsium arvense, la luzerne Medicago sativa, la chicorée Cichorium intybus, le trèfle des prés Trifolium pratense.

Sur notre parcours nous recensons les plantes invasives : Herbe de la pampa Gynerium, Baccaris Baccaris halimifolia, Vergerette du Canada Coniza canadensis .

Une aigrette est postée près du bassin au milieu des massettes et des scirpes maritimes.

Le ruisseau termine sa course au niveau du marais de la Frémondière, nous retrouvons une autre ambiance avec les plantes de vasières et de présalés : l’Obione Halimione portulacoides, la soude Sueda vera, les salicornes vivaces Anthrocnemum perenne, les Salicornes annuelles Salicornia europea , le Statice commun Limonium vulgare, l’Inule Inula crithmoides , la Bette maritime Beta maritima, l’Aster maritime Aster trifolium, la renouée des sables Polygonum arenastrum, et sur le chemin la Vipérine Echium vulgare… Malheureusement un chemin fait avec de nombreux dépôts empiète sur cette zone qui est un habitat prioritaire !

Nicole BAROT

RETOUR Accueil

Publicités