Mars 2015: L’abeille dans son environnement naturel

Initiative  commune  de deux associations locales – l’APNO et l’Association des Jardiniers de France-Pays des Olonnes – à l’attention de leurs adhérents  qui sont déplacés en nombre. Bonne  assistance, attentive  aux propos persuasifs  du conférencier sur la nécessité de protéger l’abeille

Thème de la conférence : l’abeille dans son environnement  naturel

Intervenant : Frank ALETRU apiculteur professionnel à St Laurent de la Salle, président de l’Association syndicale « l’Abeille Vendéenne », Président du Groupement de Défense Sanitaire Apicole, vice-président de L’ONG « Terre d’abeilles »

En introduction, présentation de  gravures et de reproductions à travers les âges démontrant l’intérêt des populations pour, d’abord  la collecte de miel sauvage et progressivement, pour l’élevage d’abeilles  dans des conditions environnementales plus favorables que celles d’aujourd’hui.

Le contenu de l’exposé a porté en grande partie sur le rôle de l’abeille, maillon essentiel de la biodiversité et de la chaîne alimentaire et par conséquent de la nécessité de la sauvegarder.

L’abeille est un insecte pollinisateur majeur irremplaçable ; en effet, elle intervient sur 80% des plantes à fleurs du monde contribuant ainsi à la survie de nombreuses espèces végétales.

Mais aujourd’hui, la pérennité de l’abeille et des autres insectes pollinisateurs est très gravement menacée. L’utilisation de certains pesticides comme les pesticides neurotoxiques utilisés en agriculture, décime chaque année des colonies entières.  Il est inadmissible  de constater qu’aujourd’hui  encore, des épandages de produits phytosanitaires sur les cultures se fassent de jour  et aussi sans tenir compte du vent. Le milieu agricole doit se préoccuper de la santé  des abeilles qui  sont  pourtant les meilleures auxiliaires pour les cultures

Ensuite un long développement a été consacré au frelon asiatique, sujet qui est manifestement un sujet d’inquiétude pour l’auditoire qui a souhaité qu’un point précis soit fait sur la situation actuelle. Frank ALETRU a illustré  la prolifération  de cette espèce sur une grande partie du territoire français, la Vendée et son littoral n’échappant pas  à cette invasion et aux risques encourus. D’ailleurs, un agriculteur est décédé l’an dernier suite à de nombreuses piqûres. Pour limiter le phénomène que l’on ne peut pas éradiquer en l’état actuel de la recherche scientifique, le piégeage sélectif à certains moments de l’année est préconisé par la pose de pièges faciles à fabriquer ou à se procurer à moindre coût auprès par exemple de l’ESAT de la Roche sur Yon.

Enfin, malgré toutes ces difficultés et contraintes, invitation a été faite à l’assistance pour que les personnes intéressées n’hésitent pas à installer une ou plusieurs ruches dans leur jardin. Pour les préparer à cette activité,  le rucher – école de l’Abeille Vendéenne qui se trouve au Lycée Nature de la Roche sur Yon est disposé à le accueillir.

Pour compléter cette conférence et en savoir plus sur le monde de l’apiculture, deux sites sont conseillés ; celui de Terre d’Abeilles et celui de l’Abeille Vendéenne

2015-03-28 ZAC OF

DSC_0865