Le dégraissement des plages

Nous en parlions dans le dernier numéro de la Lettre d ’Information: la disparition du sable des côtes alimente de nombreux articles de journaux. Comme promis, nous avons interrogé Fernand Verger, Géographe et Géomorphologue, Conseiller scientifique du Conservatoire du littoral, spécialiste du trait de côte et nous vous donnons sa réponse ci-dessous:

« Je pense que l’on oublie trop souvent que le niveau moyen de la mer et celui des pleines mers montent depuis un siècle et que les tempêtes sont de plus en plus actives. Cela constitue la cause majeure des démaigrissements contemporains de la plupart des plages. D’autre part, dans les plages naturelles bordant des dunes non consolidées artificiellement, l’érosion a pour effet de remobiliser du sable du littoral dunaire, ce qui évite un trop fort démaigrissement de la plage. Pour la plage des Sables comme pour beaucoup de plages de stations balnéaires, l’érosion d’une dune supérieure est impossible.

Je pense que les dragages de granulats dont j’ai connaissance au large des côtes vendéennes – qui sont en général très dommageables pour la faune benthique entre autres – n’ont pas d’incidence particulière sur le régime de la plage des Sables. Les remèdes à court terme consistent à modifier le profil par des opérations à la tractopelle. À moyen terme, à remblayer la plage en la nourrissant d’un fort volume de sable (où le trouver ?). Je ne crois pas beaucoup à l’efficacité d’Ecoplage pour résoudre l’érosion de grande ampleur que connaît la plage sablaise. »

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s