La sortie de novembre 2014: Les champignons

Sortie APNO  en forêt d’Olonne à l’aire des marais  le 30 novembre 2014

Cette partie sud de la forêt correspond à la partie la moins large de la forêt (environ 500m), nous suivrons  principalement la nouvelle piste cavalière qui  nous fait cheminer sous les pins maritimes et sous de très vieux  chênes verts.

Les champignons abondent en cette fin d’automne,  la température est encore élevée (14° !). Ils contribuent au maintien de l’équilibre biologique de la nature, ils sont saprophytes lorsqu’ils dégradent les déchets organiques du sol (feuilles mortes, bois,.. ), certains sont parasites comme l’armillaire couleur de miel et  la plupart vivent en symbiose avec les arbres, les filaments mycéliens forment une association avec les racines des arbres, les mycorhizes, l’arbre augmente ainsi son absorption en eau et apporte la matière organique indispensable au champignon. Ils ont un intérêt majeur en sylviculture.

 

Amanita citrina, l’Amanite citrine  jaune à odeur caractéristique de rave

Amanita phalloides, la célèbre Amanite phalloide le plus dangereux des champignons,  au chapeau verdâtre et fibrillé

Agaricus silvicola, au chapeau blanc crème, l’Agaric des bois

Agaricus sylvaticus , l’Agaric des forêts au chapeau couvert de fibrilles ocres formant des petites écailles

Lepista nuda, Pied bleu

Tricholoma atrosquamosum var .squanulasum, Tricholome squameux

Tricholoma sulfureum,  le Tricholome soufré, odeur de soufre

Lactarius deliciosus, Lactaire délicieux au lait orangé

Lactarius sanguifluus , Lactaire sanguin à  lait rouge

Lactarius chrysorrheus ,Lactaire à lait jaune

Chroogomphus rutilus , le Gompide visqueux

Geastrum pectinum associé aux cyprès abondant dans une  zone de cyprès !

Geoglossum cookeianum, Geoglosse de Cook, petites massues noires dans le même endroit

Leotia lubrica , Leotie visqueuse au pied jaune et tête visqueuse ocre verdâtre

Pezisa badia, Pézise brune

Helvella lacuna, Helvelle lacuneuse ou mitre d’évêque

Tremella mesenterica, la Tremelle mésentérique, aspect gélatineux  jaune d’or

Scenidium nitidum ,Polypore nid d’abeilles sur Chêne vert ,espèce thermophile

Trametes versicolor  Tramètes versicolore

Scleroderma verrucosum, le Scléroderme verruqueux

Lycoperdon lividum (spadiceum), Vesce de loup caractéristique de la dune, pousse dans la mousse et les lichens

Clavulina rugosa , blanc ,crème

Clavulina cristata, Clavaire crêtée, blanc crème pousse au pied des conifères

Calocera viscosa  Calocère visqueuse, jaune

Leccinum lepidum , Bolet du chêne vert

Suillus granulatus, Bolet granulé, chapeau brun roux, cuticule visqueuse, chair jaune citron, gouttelettes  laiteuses

Suillus bellenii, chapeau blanc à brun roux, chair blanche, espèce thermophile

Xerocomus chrysenteronBolet à chair jaune

Laccaria laccata v. amethystina , Améthyste de couleur violette

Laccaria laccata , Clytocybe laqué couleur ocre …à ne pas confondre avec

Mycena pura , le Mycène pure de couleur rose qui est toxique !

Un myxomycète orange en phase de plasmode ne passe pas inaperçu peut être un Physarum ?

Dans la dune,Pleurotus eryngii ,le Pleurote du panicaut n’a pas été facile à trouver car il  est très recherché ! Côté plantes à  fleurs, Armeria maritima et Dianthus gallicus , l’œillet de France, plante protégée , étaient encore en fleur ! Nous avons aussi trouvé un bulbe de Crépis bulbeux, plante de la dune, sur le chemin du retour.

Sans oublier les cloportes, vers et myriapodes observés autour d’un tronc d’arbre , ils jouent eux aussi leur rôle de décomposeurs.

Nicole BAROT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s